La fondation Tezos a émis des subventions envers quatre instituts de recherche : l’Université de Cornell aux Etats-Unis (Ithaca), l’Université de Beira Interior au Portugal (Covilhã), Decet Consulting et France-IOI.

L’équipe de l’université de Cornell, menée par Emin Gün Sirer, professeur co-directeur de l’initiative « IC3 » Cryptomonnaies et smart contrats, concentrera ses recherches pendant 2 ans sur  : les algorithmes de consensus et surtout sur le partitionnement des données (sharding) au sein des protocoles blockchain. Le sharding est une solution de mise à l’échelle (scaling) des protocoles. Il s’agit de diviser des parties de la blockchain entre des groupes de valideurs, pour que chaque groupe ne valide seulement qu’une sous-partie des transactions du réseau.

L’université de Beira Interior, sera subventionnée sur deux projets. Le premier supportera deux thèses impliquant des recherches sur l’implémentation de Tezos pour l’enregistrement d’événements robotisés dans un environnement industriel. Le second projet, explorera des outils d’analyse de smart contrats dans des langages de programmation tels que le Michelson. Mais aussi des techniques de vérification formelle automatisée des smart contracts utilisant des assistants de preuve comme Why3 et Coq.

Decentralized Et Consulting, LLC. (« Decet ») est un institut de recherche créé par Gordon Speagle de l’Université de l’Illinois. L’institut travaillera sur les nouvelles méthodes de décentralisation et d’apport des solutions blockchains. Grâce à cette subvention, l’équipe de Decet construira une solide documentation, claire et accessible en ligne, pour l’écosystème Tezos. Cette documentation comprendra des spécifications techniques, des tutoriels, ainsi que des instructions. Elle s’adressera à la fois à des développeurs et des non-développeurs, dans le but d’améliorer la compréhension de Tezos pour accompagner la construction d’applications sur ce protocole.

France-IOI, en partenariat avec l’Institut des Mines-Télécom et la Fondation Blaise Pascal, développeront des outils et du contenu éducatif. L’objectif est d’aider les étudiants, de plus en plus nombreux, s’intéressant à la programmation, aux algorithmes avancées et à la technologie qui sous-tend Tezos. Les subventions en faveur de Decet et de France-IOI visent à soutenir l’apprentissage et l’entraînement des développeurs actuels et futurs de Tezos.

Ces différentes subventions renforce l’engagement de la Fondation, de soutenir les institutions de recherche et les initiatives éducatives, dans leurs efforts pour faire avancer le protocole Tezos et son écosystème. La fondation tiendra une conférence concernant les propositions de subventions de recherche le mois prochain.

Le cœur de mission de la Fondation Tezos, est de soutenir le succès à long terme du protocole Tezos et de son écosystème. En subventionnant des projets imaginés par des scientifiques, des chercheurs, des entrepreneurs et des enthousiastes, la Fondation encourage un développement décentralisé et une participation solide. Tous les contributeurs de Tezos sont invités à postuler aux offres de subventions.

Sourcecommuniqué de presse de la Fondation Tezos

Catégories : Ecosystème

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *